Le Chaland Hotel – Rs 200 millions réclamées aux opposants

Une plainte a été logée en Cour commerciale. Le Chaland Hotel Ltd réclame Rs 200 millions de dommages à Georges Ah Yan et Bruno Savrimootoo. Ces derniers s’opposent au projet Le Chaland.

Le Chaland Hotel Limited, membre du groupe Currimjee, voulait percer dans le secteur hôtelier. Il voulait construire 164 chambres d’hôtel. Depuis 2010, indique Le Chaland Hotel Ltd, le projet a surmonté tous les obstacles administratifs. Le 28 mai 2012, la compagnie obtient, du ministère du Logement et des Terres, un bail pour un terrain de 33 arpents sur les Pas géométriques de Mon Desert et de La Cambuse.

Et, dans sa plainte, le groupe mentionne la volonté du groupe Currimjee de préserver la main-d’œuvre régionale et les intérêts des employés pour un développement durable. La compagnie estime, dans sa plainte, n’avoir pas  dérogé à cette règle pour le projet de La Cambuse. En dépit de tout, ce projet hôtelier fait face à des opposants. Parmi eux : Georges Ah Yan et Bruno Savrimootoo qui sont contre le projet. Ils ont réclamé une injonction, demande qui a été rejetée par la justice.

20 novembre 2015. Georges Ah Yan et Bruno Savrimootoo récidivent et réclament une demande d’injonction. Quatre jours plus tard, le tribunal leur accorde un ordre intérimaire.

Le tribunal rejettera l’appel de Georges Ah Yan et de Bruno Savrimootoo, le 26 décembre 2016. Mais c’est loin d’être fini. Georges Ah Yan décide à son tour de faire appel en Cour suprême. L’affaire n’est pas encore déterminée. Face à ces nombreux obstacles, Le Chaland Hotel Ltd estime que les actions légales prises par les deux défendeurs lui ont causé des dommages et préjudices évalués à Rs 200 millions. D’où la raison de cette réclamation.

Or, pour Georges Ah Yan une telle action pourrait constituer un outrage, vu que l’affaire est toujours en cour. Il se dit déçu de l’attitude du promoteur envers les protecteurs de l’Environnement.

 

Leave a Comment