Hausse de prix du riz : Campagne mensongère?

Lettre ouverte à l’Hon Ashit Gungah, Ministre de l’Industrie, Commerce et Protection des Consommateur

Hausse de prix du riz : Campagne mensongère?

Nous avons noté, avec une certaine inquiétude, qu’une campagne pour amener la population à croire qu’une hausse des prix du riz – surtout le riz basmati serait inévitable et  - pourrait intervenir dans les prochains jours. Nous considérons cette campagne menée en sous-main par certains importateurs et commerçants malhonnêtes, comme un matraquage psychologique des consommateurs.

A la lumière des rapports internationaux, surtout ceux de la FAO dont nous prenons la liberté de reproduire certains extraits et un graphique (plus bas), la production du riz au plan international ou encore son prix ne subiront aucun changement vers la hausse.

Voici quelques extraits d’un rapport, émis par l’autorité américaine en début de janvier :

« This month (janvier) the United States Department of Agriculture (USDA) estimates that the World Rice Production 2016/2017 will be 480.02 million metric tons, around 1.49 million tons less than the previous month’s projection.

“Rice Production last year (*) was 472.39 million tons. This year’s 480.02 estimated million tons could represent an increase of 7.63 million tons or a 1.62% in rice production around the globe.

“Currently, Asia is not only meeting its own rice consumption demand, but also enjoys a net trade surplus of 3.4 million tons.”

En ce qu’il s’agit des prix du riz sur le marché mondial, les prix sont pour la plupart des pays à la baisse. Donc avec une surproduction de 3,4 millions de tonnes en Asie qui demeure la plus grosse productrice du monde (les autres pays ne produisant que 9% de la production mondiale), il n’y a aucune hausse de prix en vue.

 

Pour ce qui est de la production céréalière, la situation est encore meilleure au niveau mondiale comme le prévoit le dernier rapport de la FAO (organisme des Nations Unies) dans son dernier rapport été dont voici quelques extraits :

“The outlook for 2016/17 global cereal supply situation has received a further boost in recent weeks, owing to generally favourable growing conditions for crops to be harvested later in the season. Accordingly, FAO’s latest forecast for 2016 world cereal production has been raised to 2 577 million tonnes, up 6 million tonnes from November’s figure and 1.7 percent (44 million tonnes) above last year’s output. This month’s increase mainly stems from positive revisions to maize and wheat prospects.”

“With the bulk of the wheat crop already harvested, world wheat production in 2016 is now put at 749 million tonnes, 2.6 million tonnes above previous expectations and 1.9 percent (14 million tonnes) more than in 2015.”

“Global food consumption of cereals in 2016/17 is forecast at around 1 105 million tonnes, up 1.2 percent from the 2015/16 level and sufficient to maintain average global per caput consumption stable at close to 149 kg, with wheat remaining steady at 67kg and rice at around 54kg.”

Donc ceux qui à travers leurs thuriféraires veulent matraquer la population pour mettre la main dans leurs poches n’ont bien qu’à se tenir.

Nous demandons au Ministère l’industrie, Commerce et de la Protection des consommateurs d’être vigilants et de veiller à ce que les commerçants sans scrupules n’exploitent la situation à leurs profits. Des sanctions exemplaires s’imposent dans de tels cas.

Nous espérons que vous, en tant que responsable du bien-être des consommateurs, preniez les mesures qui s’imposent.

Nous comptons sur votre sagesse.

Suttyhudeo Tengur

Président Apec

31 janvier 2017

 

Leave a Comment