Mission à l’étranger : Nos ministres voyageraient-ils trop?

En 18 mois, nos différents ministres ont effectué pas moins de 184 voyages à l’étranger pour des missions officielles. Toutefois, certains voyages ne nécessitaient pas le déplacement d’un ministre. Le voyage d’une délégation ministérielle coûte-t-il cher à l’état ? En tout cas, Pravind Jugnauth semble bien vouloir y mettre de l’ordre. Tout d’abord, le fameux per diem accordé aux ministres et aux parlementaires, ainsi qu’à des fonctionnaires a été revu et rationalisé. Cependant, pour certaines catégories, le taux de Per Diem a été révisé à la baisse.

 

En vue de faire une utilisation judicieuse des fonds alloués pour ces missions, toutes les dépenses ont été centralisées au ministère des Finances, ce depuis le 1er juillet en vue d’un contrôle plus rigoureux avant le décaissement. Dorénavant, les hauts fonctionnaires des différents ministères sont priés de préparer un plan de mission pour toute l’année en établissant  en ordre prioritaire les missions à l’étranger.

 

Ils devront également réduire au strict minimum le nombre de délégués, exception faite pour des missions, où des compétences techniques seront requises.  Il est soutenu que les représentants mauriciens dans les différentes ambassades assistent plus à des événements à caractère international, conférences et autres réunions. Bref, optimiser l‘usage de la téléconférence et autres moyens  de communication moderne.

 

Leave a Comment